Comment donner un comprimé à son chat en toute sécurité ?

Donner un comprimé à son chat

Quand il s’agit de médicament, les chats sont réputés pour être difficiles, surtout lorsqu’il faut avaler un comprimé. Demandez à votre vétérinaire ! Si votre chat malade tousse ou vomit après avoir pris une pilule, il y a une bonne raison d’arrêter d’essayer d’administrer la pilule avec la méthode que vous utilisez. La méthode d’administration de médicaments la plus courante qui peut causer des problèmes est le fait de faire avaler directement une pilule à son chat. Si vous avez déjà essayé d’avaler de l’aspirine sans liquide, vous savez à quel point l’expérience peut être inconfortable.

Pour s’assurer de garder son chat en bonne santé et de prendre soin de lui comme il se doit, il est très important de respecter le traitement de votre vétérinaire. Faire avaler à son chat un comprimé ou une pilule est complexe. Notamment s’il faut lui administrer plusieurs médicaments par jour pendant une longue période. 

Pour garantir le suivi du traitement, la meilleure solution est d’utiliser une méthode douce. Une technique peut-être d’utiliser des comprimés aromatisés, appétents ou encore de cacher les médicaments dans la nourriture de votre animal de compagnie. Pour faciliter l’ingestion des comprimés, ils peuvent être broyés et mélangés à une alimentation humide comme la pâtée. Il ne vous reste plus qu’à attendre que votre chat mange la pâtée et ingère le médicament.

Si cette technique de fonctionne pas avec votre chat, la dernière méthode est de lui mettre le comprimé au fond de la gorge avec vos doigts pour qu’il puisse avaler le médicament.

Pour plus de détails, vous pouvez suivre nos conseils sur les meilleures techniques et méthodes pour administrer un comprimé à votre animal de compagnie.

L’importance du traitement

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’observance se définit comme le respect par le patient des instructions et des prescriptions du vétérinaire. Ceci se traduit simplement par l’importance de suivre le traitement, de respecter sa durée, les doses de médicaments, les intervalles de temps entre chaque prise de comprimés et surtout de ne pas oublier une prise de médicament.

Dans le cadre de la santé de nos chats préférés, une mauvaise observance correspond à :

  • un traitement complexe
  • des explications floues voire insuffisantes par votre vétérinaire ou la notice
  • l’arrêt du traitement parce que son administration est compliquée ou car le chat semble se sentir mieux
  • l’oubli
  • le manque de temps.

Selon une étude vétérinaire, la première cause d’une mauvaise observance est la difficulté à administrer et faire avaler le médicament à son animal de compagnie

Afin de garder son chat en bonne santé et d’assurer une bonne observance, nous allons vous partager nos meilleurs conseils pour donner un comprimé à son chat.

L’inconvénient des comprimés pour les chats

Si votre chat est docile ou a été habitué jeune à la prise de médicaments alors il vous sera facile de lui faire avaler ses comprimés. Dans le cas contraire, ce simple geste peut être très compliqué et enfoncer le comprimé dans le fond de la gorge de son chat sera un enfer ! De plus, une mauvaise expérience ou une mauvaise première impression rend la tâche impossible pour les futures administrations. 

Les principales conséquences sont l’échec du traitement et le mauvais rétablissement de votre chat. Une autre répercussion est la potentielle création de résistance dans le cadre de la prise d’antibiotique pour lutter contre une contamination bactérienne. L’arrêt précipité du traitement ne va pas éliminer l’ensemble des bactéries et celles restantes peuvent devenir plus résistantes à l’antibiotique administré. En effet, le traitement sera moins adapté, votre chat va mettre plus de temps à guérir et de nouveaux traitements plus efficaces devront être administrés. 

Les meilleures solutions pour faire avaler un comprimé

L’utilisation de comprimés aromatisés ou appétents

Nous savons à quel point il peut être difficile de donner un comprimé à son animal de compagnie. La patience sera votre meilleur atout pour faire face à un chat qui se cache pour éviter de prendre son cachet ou endurer ses griffures et ses miaulements.

Les laboratoires vétérinaires ont développé des formulations appétentes pour favoriser l’administration de médicaments et éviter à nos animaux de stresser. Ces comprimés aromatisés sont de petites tailles et ressemblent fortement à des croquettes avec une odeur et un goût attractifs pour les chats. Il existe une alternative aromatisée pour de nombreux médicaments comme les antibiotiques, les anti-inflammatoires et les anti-parasitaires. Cette alternative peut être sous la forme solide, semblable à une croquette, ou bien liquide pour être administrée à l’aide d’une pipette.

Si votre chat adopte facilement le cachet appétant alors c’est le jackpot ! Vous aurez juste à le déposer devant votre chaton et il le mangera. Cette alternative est bien plus simple que de déposer un comprimé au fond de sa gorge avec vos doigts.

Si malgré un meilleur goût et une meilleure odeur votre chat refuse de les avaler, ne paniquez pas d’autres techniques existent.

L’utilisation de friandises ou d’un aliment appétissant

Vous avez proposé des comprimés aromatisés à votre chat et il les refuse. Vous pouvez alors essayer de dissimuler le cachet (qu’il soit appétent ou non) dans un aliment que votre chat raffole. L’idéal est de prendre un aliment humide pour éviter que votre chaton passe à côté du médicament ou l’évite tout simplement en ne mangeant que ce qui l’intéresse.

Selon notre expérience, vous pouvez utiliser du poisson comme le thon et ajouter le comprimé entier au milieu des miettes de thon. Si le cachet est trop gros, il est possible de le couper en petits morceaux ou bien de le broyer.

Un aliment que les chats aiment aussi est la crevette. Il suffit de la couper en deux et d’insérer le cachet à l’intérieur.

Il existe bien d’autres friandises que les chats apprécient et qui vous aideront pour administrer un médicament avec par exemple les produits laitiers comme le yaourt et le fromage

Attention à ne pas abuser de ces aliments qui sont à utiliser uniquement dans le cadre d’un traitement si votre chat est récalcitrant. 

Enfin, les laboratoires ont développé une pâte très appétissante, qui peut ressembler à de la pâte à modeler, afin d’améliorer l’observance. La méthode est extrêmement simple puisqu’il suffit d’enfoncer le comprimé à l’intérieur d’un bout de pâte qu’on a malaxé auparavant. Normalement, votre chat sera vraiment heureux de manger ce nouvel aliment appétissant. 

Il est fortement déconseillé de dissoudre le médicament dans de l’eau ou du lait. En effet, le médicament et ses résidus vont rester au fond du récipient et seule une faible dose du médicament aura été prise par le chat.

Il faut aussi éviter d’ajouter sa pilule dans son alimentation de base pour que votre chat ne la rejette pas en pensant qu’un médicament est dedans.

Une fois que votre chat a pris son médicament, il est important de le récompenser en le caressant et en jouant avec lui. Il faut rendre cette expérience la plus agréable possible pour que la prochaine fois se passe à merveille.

La méthode sans nourriture

1. Préparation du matériel

Il reste important de suivre attentivement les instructions du traitement que l’on retrouve sur la notice ou bien celles qui vont ont été transmises par votre vétérinaire.

Si un ustensile comme le pousse-pilule est nécessaire pour l’administration alors remplissez le avec la bonne quantité de médicaments. Ensuite, placez le tout près du lieu ou vous voulez la donner à votre chat.

Localisez votre chat et assurez-vous qu’il ne puisse pas s’échapper facilement dans une autre pièce ou partir de la maison.

2. Préparation du chat

Vous devez faire de votre mieux pour vous assurer que votre chat se trouve dans un environnement confortable et familier. L’idéal est de trouver la bonne technique pour éviter que votre animal de compagnie bouge ou s’enfuit lors de l’administration du traitement.

Placez votre chat sur une surface où il sera à l’aise et ne glissera pas. Il peut s’agir de poser une serviette ou même de l’envelopper dans celle-ci, pour maintenir le chat en sécurité

Chaque chat est différent, mais certains essaieront de s’échapper, ce qui n’est absolument pas souhaitable lorsqu’un pousse-pilule ou vos doigts sont à proximité de la bouche d’un chat. En effet, il n’est pas souhaitable que votre petit chat saute, se blesse ou vous blesse.

Si votre animal possède un tempérament calme, vous pouvez simplement le tenir contre votre ventre avec un seul bras. Dans le cas contraire, il est recommandé de serrer votre chat et de lui tenir les pattes avant pour éviter toute griffure.

Si vous avez un chat agité ou agressif, la technique est de l’envelopper dans une serviette afin de recouvrir tout son corps (excepté la tête). Ensuite, il suffit de serrer la serviette autour de son cou et vous serez protégé de ses griffes. Une fois votre chat bien dans la serviette, il sera beaucoup plus facile de le maintenir immobile et vous pourrez alors lui donner son comprimé.

3. Administration du médicament

Si vous êtes droitier, vous pouvez saisir la tête de votre animal avec votre main gauche en la penchant vers l’arrière. Pour ouvrir la gueule du chat, utilisez votre pouce et votre majeur pour appuyer sur les coins de sa bouche. En appuyant de plus en plus, la gueule de votre chat devrait s’ouvrir. Cet exercice n’est pas très simple, mais essayez de maintenir au maximum vos doigts en dehors de la gueule du chat tout en la maintenant ouverte. Avec la main droite qui tient le médicament entre son pouce et son index, il faut déposer le cachet le plus loin possible au fond de la gorge.

Ensuite, vous pouvez fermer sa bouche et aider votre chat à avaler le comprimé en caressant délicatement sa gorge. Cette technique aidera et encouragera votre chat à avaler sa pilule.

Il se peut que le processus ne se déroule pas sans heurts lors des premiers essais, mais avec un peu de chance, il deviendra plus facile et plus rapide à mesure que vous et votre chat vous entraînez. 

4. Les félicitations

Une fois le médicament administré, il est indispensable de récompenser et de féliciter votre animal de compagnie. Prenez le temps de lui parler calmement et doucement tout en le caressant. Ensuite, vous pouvez le récompenser en lui donnant de la nourriture ou des friandises. Ceci va rendre l’évènement moins désagréable, l’associer à une note positive et potentiellement faciliter la future administration de la solution médicamenteuse.

5. Les ustensiles pratiques

Le lance-pilule

Il s’agit, tout simplement, d’un tube avec un piston à l’intérieur qui va permettre d’expulser le comprimé. En effet, celui-ci se coince au bout du tube et une fois le piston pressé, le cachet se retrouve au fond de la gorge de votre chat. Les avantages principaux du lance-pilule ou pousse-pilule sont sa facilité d’utilisation, son faible coût et bien évidemment son efficacité à loger un médicament dans la bouche du chat. De plus, cela évite de se faire mordre les doigts et vous fait gagner un temps précieux.

Vous pouvez retrouver les détails essentiels pour bien utiliser un lance-pilule dans la vidéo (sous-titrés en français).

La pince à épiler

Le principe pour donner le comprimé est exactement le même que celui présenté. La méthode d’exécution diffère par l’utilisation d’une pince à épiler pour déposer le comprimé au fond de la gorge du chat. Cet ustensile a l’avantage d’éviter de mettre le comprimé au fond de la bouche de votre animal avec ses doigts. Le conseil important est de lâcher le cachet au bon moment où on arrive au fond de la gorge, et vite ressortir la pince de la bouche du chat.

6. Nos conseils

  • En étant méthodique et rapide, il est possible de faire avaler le comprimé à son chat avant qu’il ne s’agite, ne stresse ou ne se débatte. Il est donc important de préparer le matériel et le médicament avant de prendre votre chat.
  • N’hésitez pas à demander à votre vétérinaire si des alternatives existent ou s’il est possible de broyer la pilule afin de l’ajouter à un aliment comme le thon. 
  • Dans le cas où vous avez un chat agité et qu’il s’enfuit avant même l’administration de son médicament, il est préférable d’utiliser une petite chambre ou la salle de bain pour éviter qu’il ne se cache et qu’il soit plus facilement prenable.

Pour conclure

Heureusement, il existe des solutions et méthodes pour éviter les problèmes lorsque vous administrez des médicaments par voie orale à votre animal de compagnie.

L’une d’entre elles consiste à utiliser de la nourriture et des friandises pour essayer de tromper votre chat et lui administrer son cachet d’une façon douce, rapide et facile.

Dissimuler la pilule dans sa nourriture humide ou une pâte pour la masquer et améliorer l’observance.

Il est recommandé d’offrir de temps en temps sa friandise préférée sans pilule pour encourager votre chat à coopérer dans le futur. 

Vous pouvez aussi donner à votre chaton une petite portion d’un repas normal de nourriture en conserve avant son médicament. Ensuite, donnez-lui le cachet dissimulé et nourrissez-le davantage une fois le médicament avalé. Cela aidera la pilule à descendre en douceur et de faire passer rapidement la pilule dans l’estomac pour qu’elle puisse agir.

Dernier conseil obligatoire : félicitez votre chat en lui donnant votre amour et des caresses !

Si vous pensez que votre animal est malade, appelez immédiatement votre vétérinaire. Pour toute question relative à la santé, consultez toujours votre vétérinaire, car il a examiné votre animal, connaît son historique de santé et peut vous faire les meilleures recommandations.

Retour haut de page